Cuisiner avec du vin, que faut-il savoir ?

Si vous avez déjà eu l’occasion de déguster un bon plat mijoté au vin, vous avez sûrement dû connaitre le plaisir que cela occasionne à votre palais. Il faut toutefois savoir qu’une telle préparation demande un minimum de savoir-faire pour profiter pleinement de ses qualités. Si vous comptez réaliser une recette utilisant du vin comme assaisonnement, découvrez quelques spécificités de cette boisson alcoolisée appréciée partout dans le monde.

Les préparations culinaires et le vin

Les personnes qui vivent et qui se passionnent de l’art culinaire connaissent bien que le vin peut être utilisé de différentes manières dans la cuisine. Dans une marinade, la boisson aromatise et attendrit la viande. Mais pour cela toutefois il est important d’acheter du vin de corse ou de bordeaux par exemple ou de tout autre grand cru, en sachant que ces vins sont excellents. En effet, avec les propriétés d’infiltration de l’alcool, les parfums de chaque ingrédient du vin s’imprègnent parfaitement dans de la viande. Il est ainsi possible de composer plusieurs sauces à partir du vin. Il peut remplacer efficacement un bouillon et peut également servir d’ingrédient de décalage.

La qualité du vin

Vous l’aurez compris, il faut un bon vin pour réaliser une bonne sauce et par la même occasion, un bon plat. Dans ce cadre, il faut savoir qu’on ne parle pas forcément de la marque de vin la plus chère, mais d’un vin de qualité suffisante. Si durant la cuisson, la concentration des composants du vin est importante, si vous utilisez une bouteille de mauvaise qualité, cela va se répercuter sur la saveur et le goût de vos préparations. Attention toutefois, il n’est pas forcément nécessaire de choisir du vin de qualité exceptionnelle pour faire une bonne sauce. De la même manière, vous n’aurez pas besoin de toute la quantité d’une bouteille pour une recette. Vous n’utiliserez qu’au maximum un verre de rosé de Corse, entre autres pour réaliser des mets de qualité gastronomique.

Comment choisir son vin pour une recette ?

L’association d’un vin à une recette laisse libre cours à votre imagination et à votre expérience culinaire. Mais il existe toutefois une règle bien simple : s’inspirer de la localité d’origine du plat pour opter pour son vin, les chefs cuisiniers vous le confirmeront. Ainsi, pour un bœuf bourguignon, vous choisirez un vin de Bourgogne. Pour des andouillettes à la beaujolaise, vous miserez sur un vin beaujolais et ainsi de suite. Cependant, l’essentiel est que cette règle ne freine aucunement la créativité, ce qui est un élément prépondérant dans la cuisine. Vous pourrez, bien entendu, réaliser ces recettes en utilisant un tout autre vin. Pour prendre un exemple, une sauce bordelaise peut être parfaite lorsqu’on la prépare avec un vin des côtes-du-rhône.

Les associations en fonction du type de vin

Outre les origines des recettes, il est tout à fait possible d’associer leur préparation à du vin en fonction du type de celui-ci. Ainsi, les fruits de mer, les poissons et les viandes blanches suggèrent l’usage de vins blancs. Les viandes rouges et les gibiers s’allient parfaitement aux vins rouges.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *