Le vin sans alcool

Même après le Dry January, la tendance du “sans alcool” persiste…Le marché vinicole est très touché par ce mouvement en vogue.
En effet, la demande “No/Low” connaît une forte croissance, portée notamment par la nouvelle génération.
En 2023, 30 % des Français affirmaient consommer des boissons sans alcool, dont 45 % âgés de 18 à 25 ans (source : agence Sowine).
Qu’est-ce que les vins No/Low alcool ?
Difficile de parler de “vin” s’il n’y a pas d’alcool…
En effet, les “vins sans alcool” en contiennent toujours un peu.
Pour pouvoir porter la mention « vin sans alcool », il faut partir d’un vin contenant au minimum 8,5% à 9 % d’alcool. Puis, il faut le désalcooliser de maximum 2 %. D’où l’appellation “low alcohol” signifiant “faible teneur en alcool” en français.

Les vins avec un taux d’alcool à 0% sont appelés “boisson à base de vin”, “boisson sans alcool” ou alors “boisson issue de raisin”, mais pas “vin sans alcool”.
Voici quelques-unes des techniques pour obtenir un “vin” sans alcool :
Utiliser un raisin avec moins de sucre : si le cépage utilisé est pauvre en sucre alors le vin aura une teneur d’alcool plus faible.
L’osmose inverse : pour séparer l’alcool des autres composants du vin, on utilise une membrane semi-perméable.
Distillation ou évaporation sous vide : le vin est introduit dans une colonne, où la pression est réduite.
Les avantages
Le « vin sans alcool » est bon pour la santé.
En effet, boire du vin avec une faible teneur en alcool diminue le risque de cancer et de maladies cardiovasculaires. De plus, ils ont généralement une teneur en calories plus faible que les vins traditionnels. Cela en fait une option plus saine pour les personnes qui cherchent à réduire leur apport calorique ou qui surveillent leur ligne.
Il attire de nouveaux consommateurs.
Le vin sans alcool répond à la demande croissante d’une population qui ne peut ou ne veut pas consommer d’alcool. Cela inclut les personnes souffrant de diabète, les femmes enceintes, et toutes les personnes ne voulant pas consommer d’alcool, par nécessité, par envie ou par conviction religieuse.
De plus, ce nouveau marché offre aux vignerons et aux distributeurs la possibilité de proposer une gamme de produits plus diversifiée et de répondre aux attentes d’une clientèle plus large.
Les inconvénients
Le goût et la texture.
Malgré les progrès réalisés dans la fabrication des vins sans alcool, ces alternatives ne reproduisent pas pleinement le goût et la texture des vins traditionnels. Ils peuvent être moins complexes, avec des arômes moins intenses et une structure en bouche moins ample.
Le processus de désalcoolisation.
Certains procédés, comme la distillation sous vide ou l’osmose inverse, peut nécessiter des quantités importantes d’énergie, d’eau ou de produits chimiques, ce qui peut avoir des répercussions importantes sur l’environnement.
Le prix.
Les structures de désalcoolisation sont très coûteuses, ce qui explique les prix élastiques des « vins sans alcool ». En effet, les prix peuvent varier en fonction de différents facteurs, comme la marque, la qualité des produits, le pays d’origine et surtout le processus de fabrication.
En bref, la tendance des vins No/Low alcool est en pleine croissance et présente des avantages comme des inconvénients
Mais, est-ce que cette mode va durer dans le temps ?Quoi qu’il en soit, si vous souhaitez déguster des vins traditionnels, nous vous invitons à tester, ou à re-tester notre Collection !

Les maladies de la vigne les plus courantes

Les maladies de la vigne peuvent avoir des conséquences catastrophiques pour les producteurs, réduisant considérablement la production et la qualité des raisins et du vin. Il est donc important de comprendre les différentes maladies qui peuvent affecter les vignes afin de pouvoir les identifier et les traiter correctement. Les maladies les plus courantes sont la pourriture grise, le mildiou, l’oïdium et la cercospora, qui sont toutes des maladies fongiques.

Pourriture grise

La pourriture grise est une maladie fongique très courante qui affecte les vignes. Elle est causée par le champignon Botrytis cinerea et affecte principalement les feuilles, les grappes et les tiges des vignes. Les symptômes comprennent des taches brun-grisâtres sur les feuilles et les tiges, ainsi que des grappes de raisins pourries. La pourriture grise peut être très destructrice et réduire la qualité et la quantité du raisin et du vin produits. Heureusement, il existe plusieurs méthodes de contrôle des maladies, notamment l’utilisation de produits chimiques ou biologiques spécialement conçus pour lutter contre ce type de champignon. Voici une liste exhaustive des maladies de la vigne, puisque notre article ne parle que des maladies les plus courantes uniquement.

Mildiou

Le mildiou est une autre maladie fongique fréquente qui affecte la vigne. Elle est causée par le champignon Plasmopara viticola et affecte principalement les feuilles, les tiges et les racines des vignes. Les symptômes comprennent des taches brunes et jaunâtres sur les feuilles, des feuilles qui jaunissent, des grappes desséchées et un mouillage des feuilles et des tiges. Comme la pourriture grise, le mildiou peut être très destructeur si laissé sans traitement. Une fois de plus, il existe plusieurs méthodes pour contrôler la maladie, notamment l’utilisation de produits chimiques ou biologiques spécialement conçus pour lutter contre ce type de champignon.

Oïdium

L’oïdium est une autre maladie fréquente qui affecte la vigne. Elle est causée par le champignon Erysiphe necator et affecte principalement les feuilles, les tiges et les grappes des vignes. Les symptômes comprennent des taches blanches poudreuses sur les feuilles et les grappes, ainsi que des feuilles qui jaunissent et se dessèchent. Comme les autres maladies, l’oïdium peut être très destructeur si laissé sans traitement. Heureusement, il existe plusieurs méthodes pour contrôler la maladie, notamment l’utilisation de produits chimiques ou biologiques spécialement conçus pour lutter contre ce type de champignon.

Cercospora

La cercospora est une autre maladie commune qui affecte la vigne. Elle est causée par le champignon Septoria musiva et affecte principalement les feuilles des vignes. Les symptômes comprennent des taches brunes circulaires sur les feuilles, ainsi que des feuilles qui jaunissent et se dessèchent. Comme les autres maladies, la cercospora peut être très destructrice si elle n’est pas traitée à temps. Heureusement, il existe plusieurs méthodes pour contrôler la maladie, notamment l’utilisation de produits chimiques ou biologiques spécialement conçus pour lutter contre ce type de champignon. La vigne est sujette à un certain nombre de maladies fongiques qui peuvent avoir de graves conséquences sur la production et la qualité du raisin et du vin produits. Cependant, il existe des méthodes efficaces pour contrôler ces maladies, notamment l’utilisation de produits chimiques ou biologiques spécialement conçus pour lutter contre elles. Avec le bon traitement, ces maladies peuvent être efficacement contrôlées et le raisin et le vin produits seront à nouveau de haute qualité.

Partons à la découverte des grandes vignes françaises

Êtes-vous un amateur de vin ? Alors, n’hésitez pas à découvrir la culture des vignes dans les régions viticoles de France. Plusieurs activités sont mises à votre disposition. Il peut s’agir de la dégustation ou d’une balade, voire d’autres animations. Comment organiser l’itinéraire ? Quelle route des vins choisir ? Comment prévoir le budget ?

Continuer la lecture de « Partons à la découverte des grandes vignes françaises »

Quel vin choisir pour sa soirée en couple ?

Une soirée romantique est inséparable d’une mélodie apaisante, des chandelles… et surtout d’une belle bouteille de vin. Sans être aphrodisiaque, le vin possède simplement le pouvoir de rapprocher deux personnes. Un verre suffit à briser les silences inconfortables, les moments de gêne voire de timidité. Ses bienfaits se dévoilent uniquement si vous choisissez la bonne bouteille. On vous accompagne à la sélectionner.

Continuer la lecture de « Quel vin choisir pour sa soirée en couple ? »

Comment devenir un spécialiste du vin ?

Le monde compte de nombreuses personnes passionnées de vins et de spiritueux. Le domaine est riche et varié et il crée à juste titre de véritables passions. En tant qu’amateur de vins, on a sans doute des notions dans le domaine. Toutefois, il y a autant la possibilité de devenir incontournable dans ce domaine. Voici de bonnes recommandations pour devenir spécialiste de vin !

Continuer la lecture de « Comment devenir un spécialiste du vin ? »

Comment choisir le meilleur vin pour son mariage ?

Le mariage est un évènement qui consacre l’union de deux personnes. C’est un moment très spécial. Afin de rendre inoubliable le jour de leur mariage, certaines personnes décident d’organiser une fête. Plusieurs éléments interviennent dans l’organisation de cette célébration. C’est le cas du choix des boissons. Le constat fait est que de plus en plus de personnes sont indécises lorsqu’il s’agit de choisir le vin. Découvrez dans cet article comment choisir le meilleur vin pour célébrer votre mariage.

Continuer la lecture de « Comment choisir le meilleur vin pour son mariage ? »

Château Internet : acheter votre vin en primeur

La vente de vin peut se faire de plusieurs manières. Il est vrai que la plus connue est la vente classique dans les boutiques et les salons de vin, toutefois, il existe une autre pratique de vente propre à Bordeaux appelée la vente de vin en primeur. Celle-ci consiste à vendre quelque temps après la vendange, un vin dont l’élevage n’est pas encore achevé.

Continuer la lecture de « Château Internet : acheter votre vin en primeur »

Sulfites dans le vin : qu’est-ce que c’est et à quoi servent-ils ?

« Contient des sulfites », vous avez probablement remarqué ces mots visibles sur les étiquettes de presque toutes les bouteilles de vin. Les sulfites sont une variante de l’oxyde de soufre, principalement le dioxyde de soufre (SO₂). Ils sont générés naturellement dans le processus de fermentation des levures œnologiques. Mais à quoi servent exactement les sulfites ? Pourquoi les trouve-t-on dans le vin ? Sont-ils dangereux pour la santé ? Découvrez dans cet article toutes les informations nécessaires sur les sulfites du vin.

Continuer la lecture de « Sulfites dans le vin : qu’est-ce que c’est et à quoi servent-ils ? »

Comment s’assurer de la qualité d’un vin ?

Considéré comme un antioxydant par excellence dans l’organisme, le vin est indispensable pour la santé et le plaisir. Il aide à prévenir certaines maladies cardio-vasculaires, à renforcer le système immunitaire et agrémenter les repas. Il existe différents types de vin, allant du rouge au blanc en passant par le rosé. Pour opérer un bon choix sur le marché du vin, quelques caractéristiques indispensables sont à connaître absolument. Nous vous invitons à les découvrir dans cet article.

Continuer la lecture de « Comment s’assurer de la qualité d’un vin ? »