Les marchands de vins français veulent s’implanter en Afrique

Après avoir conquis l’Europe, l’Amérique et l’Asie, les producteurs de vins français et spiritueux veulent désormais aller à la conquête de l’Afrique.

Les vins français sont très bien connus à l’étranger. Cependant, dans certaines parties du globe, ils ne sont pas bien implantés. Par exemple, en Afrique où les exportations françaises mondiales de vins et spiritueux ne dépassent pas 2%. C’est à ce problème que les marchands de vins français veulent remédier. Désormais, leur objectif est de conquérir l’Afrique. Il faut dire que cela est plutôt lié par le fait que les classes montantes africaines sont de plus en plus nombreuses.

Cependant, les marchands de vins français et spiritueux ne comptent pas s’installer dans n’importe quel pays africain. Il compte dans un premier temps, s’implanter dans les pays qui disposent de matières premières telles que les mines, le pétrole, le diamant, etc…Le Nigeria serait le premier pays visé par les producteurs de vins français et spiritueux. Il faut reconnaître que le Nigeria, c’est une population estimée à plus de 100 millions d’habitants. De plus, la classe bourgeoise est en hausse constante.

D’autres pays sont également ciblés tels que la Côte d’Ivoire, le Gabon, le Cameroun, l’Angola, etc…De grands groupes pensent déjà à leur implantation en Afrique. Pour Pernod Ricard, propriétaire du whisky Chivas et de la vodka Absolut, “L’Afrique était un des continents où nous étions sous-représentés. Nous avions juste une filiale en Afrique du Sud depuis 1993, nous avons décidé d’accroître notre présence”.

Du 29 Août au 1er Septembre aura lieu l’évènement Bordeaux fête le vin au Québec

L’évènement Bordeaux fête le vin avait connu un véritable succès l’année dernière. Et bien, les organisateurs veulent en remettre une couche cette année. Cet évènement aura lieu du 29 Août au 1er Septembre au Québec.

Bordeaux fête le vin est un évènement qui fait son petit bout de chemin. Pour cette année, cette manifestation va se dérouler du 29 Août au 1er Septembre, à l’Espace 400e au Québec. Pour le porte-parole de l’évènement, le sommelier Philippe Lapeyrie, il s’agit de faire connaître les produits bordelais et d’attirer beaucoup d’amateurs de vin. « Les rencontres, l’échange, l’amitié, les sourires, un évènement grand public : ça, c’est bien important. C’est Régis Labeaume qui me le dit chaque fois : “Philippe, n’oublie pas de dire que c’est un évènement extrêmement people, même si c’est Bordeaux et que ça une consonance un petit peu plus élitiste” » a-t-il souligné.

Le nombre de producteurs bordelais qui sera présent à cet évènement dépasse les 70. Les visiteurs auront l’occasion de découvrir les vins bordelais. Ils pourront également assister à des prestations musicales.

Il faut savoir que les amateurs de vin peuvent dès le 16 Août, acheter leur passeport dégustation à 30 euros sur Billetech.com ou en se rendant dans l’une des succursales SAQ de la région du Québec. Ce passeport dégustation leur permettra d’avoir un verre de dégustation, 8 dégustations de vins, 2 billets d’autobus du RTC, un sac de transports, un atelier, etc…

Mort de Philippe Dourthe, un grand nom du vin médocain

Une grande figure du vin médocain vient de s’éteindre. Il s’agit de Philippe Dourthe.

Le monde du vin est actuellement frappé par un deuil. Il s’agit du décès de Philippe Dourthe, une figure du vin médocain. Le lundi 22 juillet a été la date choisie pour lui rendre hommage à l’église Saint-Saturnin. Étaient présents, aussi bien des grands noms du vin que des hommes politiques.

Il faut savoir que Philippe Dourthe n’était pas seulement connu dans le monde du vin. Il était aussi bien connu dans le monde de la voile, de la tauromachie et du sport.

Philippe Dourthe est mort à l’âge de 72 ans. Il a d’abord fréquenté à l’école primaire de Sainte-Marie de Grand-Lebrun, à Bordeaux, avant de poursuivre ses études au lycée Montesquieu.  Ensuite, il a préparé l’INA au lycée Michel-Montaigne à Bordeaux, avant d’entrer à l’université des sciences de Talence. Il en sortira avec le diplôme d’œnologie (science du vin) et d’ampélologie (science de la vigne).

Après avoir été œnologue pour la société Dourthe et frères de 1964 à 1967, il s’exile au Chili et travaille pour le ministère de l’agriculture chilien comme expert en vitivinicole de 1967 à 1968. Il revient ensuite en France et devient directeur général de la SA Consortium de Bordeaux et de la Gironde. En 1987, il fonde le musée des arts et des métiers de la vigne et du vin en Médoc. De 1990 à 2005, il est le président du syndicat viticole de l’appellation communale Moulins-en-Médoc.

 

La première boutique de vin du Sud-ouest de la France à Wuhan a vu le jour

Les vins français sont très appréciés à l’étranger et surtout en Chine. Pour conquérir le marché chinois, la première boutique de vin du Sud-ouest de la France va voir le jour à Wuhan.

Wuhan est la capitale de la province de Hubei. Elle compte 12 millions d’habitants. C’est dans cette ville qu’a eu lieu l’ouverture de la première boutique de vin du Sud-ouest de la France. L’inauguration de cette boutique a été faite en présence du vice-président de la Région Midi-Pyrénées en charge de l’agriculture, Vincent Labarthe, du consul de France en poste à Wuhan, du maire-adjoint de la ville de Wuhan, du vice-président de l’assemblée populaire de Hubei et de Jean-Pierre Raynaud.

Les habitants de cette ville pourront désormais consommer du bon vin français, particulièrement les vins Bordeaux et Sud-ouest.

Par ailleurs, il n’y a pas que seulement des vins français qui seront commercialisés dans cette boutique. On pourra aussi y trouver des produits agroalimentaires et agricoles. La gestion de la boutique de vin du Sud-ouest a été confiée à la société chinoise Golden Leaves.

Pour le président de la région Midi-Pyrénées, c’est une excellente nouvelle : « Nous vous confions l’élite de nos produits pour qu’ils partent à la conquête des consommateurs chinois », a notamment déclaré Martin Malvy qui souligne par ailleurs l’importance du marché chinois pour les producteurs régionaux et donc pour l’emploi en Midi-Pyrénées » ainsi que « l’exigence de qualité que porte la bannière Sud Ouest France ».

 

Le nouveau président de la fédération des vins Sud de France est Jacques Gravegeal

La fédération des vins du sud de France vient d’avoir un nouveau président. Il s’agit de Jacques Gravegeal.

Les interprofessions des Vins du Languedoc (CIVL), des vins de pays du Languedoc-Roussillon, des vins de pays d’Oc (Inter Oc) font partie de la fédération des vins Sud de France. Les membres de cette fédération ont depuis le 08 juillet, un nouveau président. Il s’agit de Jacques Gravegeal qui prend la tête de cette importante fédération. Il remplace à ce poste, Bernard Devic. Il faut dire que ce dernier était en poste depuis 2008. Bernard Devic a été désigné président d’honneur d’Inter Sud de France.

Agé de 64, le nouveau président Jacques Gravegeal est à la tâche pour réussir sa nouvelle mission. Il compte déjà ouvrir des concertations en août pour « mettre en place de façon concrète, les axes du plan stratégique présentés lors du Conseil de Bassin le 25 Juin dernier. Ils répondent au scénario de Filière Plurielle voté en 2012 à l’unanimité du Conseil de Bassin ».

Il faut savoir également qu’il y a eu un renouvellement du conseil d’administration conformément à l’alternance négoce/production. Voici les nouveaux membres de ce conseil d’administration :

Président : Jacques Gravegeal (photo)

Vice-président délégué : Fréderic Jeanjean

Vice-président (production) : Jean-Louis Salies

Vice – Président (négoce) : Bertrand Girard

Trésorier : Fabrice Rieu

Trésorier adjoint : Sébastien Pons

Secrétaire général : Philippe Coste

Secrétaire général adjoint : Louis Lazuttes

 

 

 

Le nouveau président du CIVB est Bernard Farges

Le Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux (CIVB) a un nouveau président. Il s’agit de Bernard Farges.

Les statuts du Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux (CIVB) prévoient chaque trois ans, le renouvellement de son président. Le mandat de l’ancien président Georges Haushalter étant terminé, un nouveau dirigeant devait être élu. Au final, c’est Bernard Farges qui a été élu pour présider le CIVB.

Le nouveau président est un homme du sérail. En effet, il a été président du syndicat des AOP bordeaux et bordeaux supérieur de 2006 à 2013. Il faut savoir que c’est le syndicat viticole le plus influent de la France. Le nouveau président est aussi un viticulteur à Mauriac.

En ce qui concerne le CIVB, il faut noter qu’il compte 300 maisons de négoce, 38 caves coopératives, 95 courtiers et 7055 viticulteurs.

Pour son mandat, Bernard Farges devra vite traiter certains dossiers chauds. Par exemple, les projets de taxation des vins français en Chine, les vins bordelais ayant pour principal marché à l’export la Chine. Pékin compte imposer des surtaxes douanières à tous les vins importés en Chine en représailles aux taxes de l’Union Européenne sur les panneaux solaires en provenance de Chine.

Bernard Farges a d’ailleurs commencé sa mission. Il était déjà la semaine dernière à Bruxelles, à la Commission Européenne pour un plaidoyer face aux mesures chinoises.

Par ailleurs, Allan Sichel devient également le vice-président du CIVB pour le collège négociants.

Espérons que Bernard Farges pourra réussir sa mission et surmonter les différents obstacles auxquels il devra faire face lors de son mandat.

Lancement de la Cité des Vins de Bourgogne à Beaune

La ville de Beaune va devenir d’ici peu, une grande destination touristique. Cela, grâce à la construction bientôt, de la Cité des Vins de Bourgogne dans cette ville.

Le Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne et la mairie de Beaune viennent d’annoncer la construction d’une Cité des Vins à Beaune. Le coût pour la construction de cette Cité devrait dépasser 10 millions d’euros. La pose de la première pierre devrait avoir lieu en 2016.

Il faut dire que ce projet régional va attirer beaucoup de visiteurs dans cette ville. Selon les responsables du BIVB, “Ce projet régional, exclusivement consacré à l’oenotourisme, se veut être la porte d’entrée, pour des milliers de visiteurs, dans l’univers des vins de Bourgogne.

La construction de la Cité des Vins de Bourgogne à Beaune est une excellente idée. En effet, cette ville possède un patrimoine riche, une grande histoire et représente la capitale des vins de Bourgogne. D’ailleurs, cette Cité des Vins ne va accueillir uniquement que des vins bourguignons.

La future Cité des Vins se trouve à côté  du Palais des congrès et est la propriété de la mairie. Elle va s’étendre sur une superficie de 6 hectares. Plusieurs bâtiments vont sortir de terre. Des milliers de visiteurs sont attendus chaque année, dans cette Cité.

Ce projet de Cité des Vins de Bourgogne est un peu une réponse à celui de la Cité de la Gastronomie dont ne fait pas partie Beaune. Espérons qu’il connaîtra une véritable réussite.

 

Le vin en canette est désormais disponible dans le Gers

Le vin en canette, on en avait déjà parlé. Et bien, il est maintenant disponible dans le Gers.

Fabulous Brand est la start-up qui avait décidé de vendre du vin en canette avec sa marque Winestar. Cela avait même fait grand bruit, puisque c’était une première en France. Et bien, maintenant, c’est une réalité. Désormais, on trouve le vin en canette dans des dizaines de lieux de vente en France. Il s’agit surtout de canettes de rosé, blanc et rouge.

Pour le moment dans le Gers, on ne trouve qu’un seul coin de vente. C’est le magasin la « Fontaine à vin » de Jean-Michel Amigues. Pour ce caviste du

Vente de vin en canette dans le Gers
Vente de vin en canette dans le Gers

grand sud-ouest, “Les bouteilles ne vont pas disparaître de ma boutique, mais c’est un produit de complément. C’est notamment très pratique pour les pique-nique ou les randonnées.”

Cependant, il faut savoir que ses vins en canette ont de nombreux détracteurs. Pour les puristes, le vin doit être toujours disponible en bouteilles et non en canettes. Mais selon Jean-Michel Amigues, cela ne doit en aucun cas poser un problème parce qu’il y a toujours un type de clients pour ce genre de produits.

Pour le moment, dans le sud de la France, les clients ne se bousculent pas trop pour ces vins en canettes. Pourtant, la canette de 18,7 cl ne coûte que 2,50 euros.

Espérons qu’avec le temps, les mentalités vont changer et que cette marque va connaître un véritable succès.

La 38è foire au vin de Sigoulès se tient du 20 au 21 juillet

Sigoulès sera très animée du 20 au 21 juillet. En effet, il s’y déroulera la 38ème Foire au vin de Sigoulès.

Chaque période d’été, il y a une ambiance particulière dans le village de Sigoulès. En effet, chaque année, une Foire aux vins est organisée dans ce bourg. Pour cette année 2013, l’évènement va se dérouler du samedi 20 au dimanche 21 juillet. Cette manifestation sera marquée par la présence de 80 exposants, parmi lesquels 30 viticulteurs. Les viticulteurs viendront particulièrement de Saussignac, de Monbazillac et de Bergerac. Il s’agira lors de cet évènement de faire la promotion da la viticulture et du terroir.

Les organisateurs de cet évènement s’attendent à la présence de 8000 à 10000 visiteurs. Ce rendez-vous incontournable de Sigoulès sera marqué par des spectacles, des animations musicales, des cabarets, etc…

Voici le programme de cette manifestation

Samedi 20 juillet :

11 heures : Inauguration de la foire présidée par Marie Rougier

De 11 heures à 19 heures : orchestres de rues, les Diam’s et Scènes de ménage

21 heures : Grain de Folie, music-hall sur le podium du foirail ou l’orchestre,  Smoking Tropical, place de l’Église

Dimanche 21 juillet :

10 heures : Messe animée aux couleurs des confréries

11 heures : Défilé des confréries accompagné par les Chamalots

De 11 heures à 19 heures : Orchestre de rue les Chamalots et la banda La Bodéga

17 heures : Tarte vigneronne géante

19 heures 30 : Pierre Sicaud chante Aznavour

21 heures : Moonlight-cabaret sur le podium du Foirail

21 heures : L’orchestre Stéphane Rebeyrol, place de l’Église. Attractions foraines devant la mairie

 

 

Anduze accueille la fête du vin et des produits cévenols

La fête du vin et des produits cévenols se tiendra à nouveau cette année à Anduze. Il faut dire que c’est la 4ème année consécutive que cet évènement se déroule dans cette cité.

Anduze, c’est surtout une belle cité qui est réputée pour ses belles poteries. Elle va accueillir le samedi 20 et le dimanche 21 juillet, la fête du vin et des produits cévenols. Cet évènement très important va rassembler 25 producteurs locaux, membres de l’IGP Vins des Vincennes au Parc des Cordeliers. Ce n’est la première fois que la cité anduzienne accueille cet évènement. Au contraire, c’est la 4ème fois.

Il faut dire qu’à ses débuts, cette manifestation n’était consacrée qu’au vin. Mais, depuis l’édition 2013, elle s’est transformée en une fête de terroir.

Pour participer à cette manifestation, les visiteurs devront débourser la modique somme de 3 euros. Ce pass leur permettra de pouvoir déguster trois cuvées. En outre, les visiteurs pourront également repartir avec des bouteilles. Il y a un stand de vente collectif qui est mis à leur disposition. Par ailleurs, les producteurs d’oignon doux, de châtaigne, de charcuterie, de pélardon…mettront à la disposition du public, des produits à la vente et à la dégustation.

Les enfants seront aussi les bienvenus à cet évènement. En effet, ils auront la possibilité de s’adonner à des parties de jeux. Ils pourront aussi déguster les différents mets sur place.

Espérons que cette fête du vin et des produits cévenols sera une véritable réussite.