Prévisions optimistes concernant la production du vin français pour l’année 2013

D’après les toutes dernières prévisions de l’Agreste (organisme de statistiques du ministère de l’agriculture) établies au 1er août, la production de vins français devrait bondir de plus de 11% cette année par rapport à l’année dernière. En effet, 2012 fut une année particulièrement catastrophique pour les viticulteurs français en raison des mauvaises conditions météorologiques au moment de la floraison et de la formation des raisins. Ainsi, la récolte de l’année dernière a été la plus mauvaise récolte depuis plus d’une trentaine d’années.

récolte
Prévision optimiste pour la production du vin

Pour les prévisions de l’année 2013, ce sont les vins pour eaux de vie qui verront leur production progresser le plus fortement avec plus de 18% tandis que la production des vins d’appellation devrait également augmenter de plus de 5%.
Au niveau national, plus de 45 millions d’hectolitres de vin devraient être produits cette année, permettant ainsi d’obtenir une récolte supérieure à la moyenne de celle des cinq dernières années (environ 1% d’augmentation).

Enfin, d’après les prévisions de l’Agreste, on observe une très grande disparité entre les régions :

Dans la région bordelaise, la récolte devrait diminuer de plus de 8% par rapport à 2012. De plus, il est important d’ajouter que les dégâts engendrés dernièrement par les nombreuses chutes de grêles dans cette région n’ont pas été pris en compte pour réaliser cette estimation. On peut donc s’attendre à un repli encore plus conséquent pour la production du vin bordelais.

A l’inverse en Champagne et en Bourgogne les récoltes sont attendues en très nette hausse, grâce à une excellente floraison pendant l’été, avec des augmentations respectives de 56% et 25% par rapport à 2012.

L’irrésistible ascension du rosé

Le rosé connaît actuellement un indubitable engouement en France et dans le monde. Cette tendance est-elle durable ? Quelles sont les raisons de ce succès ?

Les chiffres sont là pour le prouver : les Français sont de plus en plus amateurs de vins rosés. Si, en France, le vin rouge est moins consommé pour de multiples raisons : campagnes contre l’alcoolisme, crise économique… le rosé, lui, enregistre cependant une augmentation des ventes. En vingt ans, la consommation de rosé a doublé en France et atteint aujourd’hui un quart du volume total des vins. C’est une grande victoire pour un petit vin sans prétention, né en Provence !

rosé
Le rosé en plein ascension

D’un bon rapport qualité/prix, le rosé bénéfice d’une image élégante et conviviale, plébiscitée par les femmes autant que par les hommes et s’adapte aux souhaits de la vie moderne : accompagnement d’un plat unique et familial, comme la pizza ; se marrie heureusement avec beaucoup de mets différents… il est doux, frais, festif et léger.

La fabrication d’un rosé de Provence est peu connue. Il n’est pas obtenu par un mélange de rouge et de blanc, bien que cette pratique, appelée “coupage” existe, mais en région Champagne, uniquement.
Son processus de fabrication lui est particulier. En général, le jus du raisin (appelé moût) est rapidement retiré de la cuvaison (macération avec les peaux) pour continuer sa fermentation à part afin de conserver sa couleur et ses qualités spécifiques. Cette technique de fabrication donne l’appellation “Rosé de Saignée”.
Un rosé peut aussi être obtenu sans macération, comme un vin blanc, si le moût a une couleur appropriée.

Nous connaissons tous le classique “Rosé de Provence”, à la couleur rose très particulière, d’une douceur acidulée, ronde et fraîche. Mais beaucoup d’autres rosés provençaux attendent d’être goûtés avec bonheur : rosés de la Bastide Blanche, Château de Fontcreuse, Château Dalmeran, Domaine de Toasc, Domaine de Fontlade, Domaine Camaïssette, Domaine de la Rouillère… par exemple.

Une sur-étiquette pour protéger l’étiquette de vos bons crus !

Il arrive parfois que vos étiquettes soient tachées, abîmées ou décollées, et cela vous embête d’autant plus que la bouteille provenait d’un bon cru. Sachez désormais qu’une entreprise propose des films en vinyle pour protéger vos bouteilles contre le temps.

étiquette
Protéger vos étiquettes

Une jeune entreprise propose en effet aux grands vignobles, aux châteaux et autre domaines viticoles des films, inspirés de ceux utilisés pour protéger les écrans tactiles des smartphones, pour protéger vos étiquettes. C’est un aboutissement dans la douleur: après plusieurs mois de tests sous la pluie, la neige, le vent, des centaines de modèles testés, Xavier Demeilliers, 25 ans, a réussi son pari: trouver un film transparent épousant la forme des bouteilles tout en les protégeants contre les intempéries et le temps. Ce diplômé d’HEC Montréal n’avait plus qu’à trouver preneur, et c’est ce qu’il a fait.

L’intérêt est évident: une bouteille de vin perd de sa valeur sur le marché si l’étiquette est abîmée. Cela pose un problème commercial évident pour les grands vignobles qui aujourd’hui se tournent vers des marchés de plus en plus exigeants (tel le marché chinois) et qui font face à une concurrence importante en provenance d’Amérique du Nord et du Sud. Aussi pour préserver l’excellence française, il est important que l’image véhiculée par l’étiquette soit toujours aussi éclatante. On comprend donc tout l’intérêt que peuvent porter les grands domaines à cette jeune société puisqu’elle leur permet ainsi de mieux préserver leur image de marque, et donc leur argument de vente. Ainsi Xavier a fini par vendre ses étiquettes non pas aux particuliers comme il le souhaitait au départ mais aux châteaux et autres domaines.

L’Italie a planté une vigne en l’honneur du futur roi d’Angleterre

La naissance du Royal Baby George a fait l’actualité du monde. Pour célébrer la naissance de ce nouveau-né pas comme les autres, des étudiants italiens ont planté une vigne à son honneur à travers l’opération “”Thank_Uk”.

Vigne italienne
Le futur roi George a une vigne en Italie

 

Des étudiants italiens ont eu une géniale idée. En effet, ils ont décidé de planter une vigne pour célébrer la venue du bébé du prince William et de son épouse Kate Middleton. Lecce a été la ville qui a été choisie pour planter cette vigne. Il faut savoir que c’est au total, trois arbustes qui ont été plantés. Une vigne pour George, un chêne vert pour Alexander et un olivier pour Louis.  Les trois arbustes formant le nom du royal baby George, George Alexander Louis.

 

La vigne incarne l’attachement au terroir, la capacité d’adaptation, la vie et l’abondance.

L’olivier symbolise la longévité, la force et la paix.

Le chêne représente avec la louve, le symbole de la ville de Lecce.

Pour les étudiants italiens qui ont décidé de lancer ce projet, bientôt la zone où ont été plantés ces arbustes sera entourée de quatre drapeaux représentant l’Angleterre, l’Italie, l’Europe et la République Salentine“. Il souhaite également qu’un jour, le prince William et son épouse Kate viennent à Lecce avec le royal baby George pour une visite de cet endroit symbolique.

 

Ce coup médiatique est également une excellente idée pour faire la promotion de cette région. C’est une manière de dire merci aux Britanniques dont beaucoup sont propriétaires de maisons anciennes ou historiques dans le Salento.

Le rosé de Brad Pitt et d’Angelina Jolie s’est bien vendu

Il y a quelques mois, Brad Pitt et Angelina Jolie avaient décidé de commercialiser le premier rosé de France. Et bien, on peut dire que c’est une véritable réussite puisqu’il s’arrache comme de petits pains.

château Mirval
Brad Pitt et Angelina Jolie

On connaît Brad Pitt et Angelina Jolie pour leurs talents au cinéma et pour leur vie de couple réussie. Et bien, désormais, on les connaît également comme de grands vendeurs de vins. En effet, le couple Brangelina est propriétaire du Château Miraval depuis 2008 après avoir déboursé 40 millions d’euros. Il vient de lancer le premier vin rosé de France, en collaborant avec la famille Perrin qui possède le Château de Beaucastel.

 

Et on peut dire que le résultat est concluant. Il a suffit tout juste de quelques heures pour que les 6 000 bouteilles du vin rosé  “mis en bouteille par Jolie-Pitt & Perrin” s’arrachent comme de petits pains sur Internet. Sur le site internet du domaine, l’agence Vitabella a indiqué que « la vente avait débuté à 9 h. Tout a été vendu avant 14 h ».

 

Pour l’un des couples les plus célèbres d’Hollywood, c’est une très bonne opération. Cependant, il faut savoir que le couple Brangelina n’est pas la première célébrité à se lancer dans le domaine du vin. Bien avant, d’autres célébrités s’y étaient lancées. Par ailleurs, cette opération apparaît le plus souvent comme un moyen pour les stars de soigner leur image ou de gagner de l’argent. D’autres, le font par contre, par passion.

Après les vignes Françaises, François Pinault s’attaque aux Etats-Unis

La famille Pinault fait partie des plus grosses fortunes françaises du vin. Elle vient d’acquérir récemment un domaine californien.

François Pinault
François Pinault à la conquêtes des vignes américaines.

François Pinault est l’un des hommes les plus riches de la France et est très présent dans le vin. A travers sa holding Artemis, il vient de s’offrir le domaine californien Araujo Estate Wines. Le montant de la transaction est pour le moment méconnu.  Ce milliardaire est très attiré par les vins d’exception. Cette propriété viticole appartenait auparavant à Bart et Daphne Araujo. Ce domaine viticole est surtout reconnu dans le monde entier pour son vignoble de Eisele qui produit le célèbre vin cabernet-sauvignon Eisele Vineyard.

 

Dans un e-mail, Bart et Daphne Araujo avaient faire part de la vente de leur domaine californien à la famille Pinault en soulignant que « les meilleurs acheteurs pour cet extraordinaire vignoble qui est notre maison depuis 23 ans. Le riche héritage de château Latour, conjugué à la passion de ses propriétaires pour le monde du vin, leur engagement tourné vers l’excellence et leur extraordinaire série de succès nous assurent que l’Araujo Estate et l’Eisele Vineyard seront traités avec le plus grand des soins et la meilleure des intentions. »

 
Il faut savoir que la famille Pinault est déjà à la tête de plusieurs domaines viticoles en France dont certains ont été acquis récemment. On peut citer par exemple, le Château-Grillet en 2011, le domaine d’Eugénie en 2006 et l’ouvrée du Château de Puligny-Montrachet en 2012. En outre, il était déjà propriétaire du Château Latour depuis 1993.

 

Le vignoble de Bourgogne détruit par la grêle

Triste nouvelle pour les vignerons de Bourgogne. En effet, le vignoble de Bourgogne vient d’être détruit par la grêle.

La grêle est l’un des plus grands ennemis des vignobles. Et, elle vient encore une fois de le démontrer. En effet, le vignoble de Bourgogne vient d’être à nouveau endommagé par la grêle. Les appellations de Beaune telles que Savigny-lès-Beaune, Pommard, Corton-Charlemagne, Meursault, Monthélie, Volnay, etc…ont subi entre 10% et 90% de pertes.

Il faut dire que déjà l’année dernière, la grêle avait déjà causé d’énormes dégâts. Beaucoup de vignerons sont impuissants face à cette situation parce que n’étant pas assuré. Cela est surtout lié au fait que l’assurance coûte chère. Selon Cécile Mathiaud du Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne (CIVB), « Toutes les appellations de Beaune sont touchées et entre 10 et 90% des parcelles détruites ».

Pour le viticulteur de Pommard, Jean-Louis  Moissenet, ce qui vient de se produire est un véritable désastre. Il a déclaré que : « Après l’orage, on dort mal, on se demande comment on va faire les vendanges. Mais quand on arrive sur les lieux et qu’on voit tout par terre, c’est comme si on venait d’être licencié sans prime. On a travaillé toute l’année et on vient de tout perdre ».

Il faut savoir que ce sont surtout les entreprises viticoles de taille réduite qui ont été surtout touchées par ces intempéries. Déjà, des réunions de crises étaient organisées afin d’avoir une idée claire de la situation.