Le nouveau président du CIVB est Bernard Farges

Le Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux (CIVB) a un nouveau président. Il s’agit de Bernard Farges.

Les statuts du Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux (CIVB) prévoient chaque trois ans, le renouvellement de son président. Le mandat de l’ancien président Georges Haushalter étant terminé, un nouveau dirigeant devait être élu. Au final, c’est Bernard Farges qui a été élu pour présider le CIVB.

Le nouveau président est un homme du sérail. En effet, il a été président du syndicat des AOP bordeaux et bordeaux supérieur de 2006 à 2013. Il faut savoir que c’est le syndicat viticole le plus influent de la France. Le nouveau président est aussi un viticulteur à Mauriac.

En ce qui concerne le CIVB, il faut noter qu’il compte 300 maisons de négoce, 38 caves coopératives, 95 courtiers et 7055 viticulteurs.

Pour son mandat, Bernard Farges devra vite traiter certains dossiers chauds. Par exemple, les projets de taxation des vins français en Chine, les vins bordelais ayant pour principal marché à l’export la Chine. Pékin compte imposer des surtaxes douanières à tous les vins importés en Chine en représailles aux taxes de l’Union Européenne sur les panneaux solaires en provenance de Chine.

Bernard Farges a d’ailleurs commencé sa mission. Il était déjà la semaine dernière à Bruxelles, à la Commission Européenne pour un plaidoyer face aux mesures chinoises.

Par ailleurs, Allan Sichel devient également le vice-président du CIVB pour le collège négociants.

Espérons que Bernard Farges pourra réussir sa mission et surmonter les différents obstacles auxquels il devra faire face lors de son mandat.

Lancement de la Cité des Vins de Bourgogne à Beaune

La ville de Beaune va devenir d’ici peu, une grande destination touristique. Cela, grâce à la construction bientôt, de la Cité des Vins de Bourgogne dans cette ville.

Le Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne et la mairie de Beaune viennent d’annoncer la construction d’une Cité des Vins à Beaune. Le coût pour la construction de cette Cité devrait dépasser 10 millions d’euros. La pose de la première pierre devrait avoir lieu en 2016.

Il faut dire que ce projet régional va attirer beaucoup de visiteurs dans cette ville. Selon les responsables du BIVB, « Ce projet régional, exclusivement consacré à l’oenotourisme, se veut être la porte d’entrée, pour des milliers de visiteurs, dans l’univers des vins de Bourgogne.

La construction de la Cité des Vins de Bourgogne à Beaune est une excellente idée. En effet, cette ville possède un patrimoine riche, une grande histoire et représente la capitale des vins de Bourgogne. D’ailleurs, cette Cité des Vins ne va accueillir uniquement que des vins bourguignons.

La future Cité des Vins se trouve à côté  du Palais des congrès et est la propriété de la mairie. Elle va s’étendre sur une superficie de 6 hectares. Plusieurs bâtiments vont sortir de terre. Des milliers de visiteurs sont attendus chaque année, dans cette Cité.

Ce projet de Cité des Vins de Bourgogne est un peu une réponse à celui de la Cité de la Gastronomie dont ne fait pas partie Beaune. Espérons qu’il connaîtra une véritable réussite.

 

Le vin en canette est désormais disponible dans le Gers

Le vin en canette, on en avait déjà parlé. Et bien, il est maintenant disponible dans le Gers.

Fabulous Brand est la start-up qui avait décidé de vendre du vin en canette avec sa marque Winestar. Cela avait même fait grand bruit, puisque c’était une première en France. Et bien, maintenant, c’est une réalité. Désormais, on trouve le vin en canette dans des dizaines de lieux de vente en France. Il s’agit surtout de canettes de rosé, blanc et rouge.

Pour le moment dans le Gers, on ne trouve qu’un seul coin de vente. C’est le magasin la « Fontaine à vin » de Jean-Michel Amigues. Pour ce caviste du

Vente de vin en canette dans le Gers
Vente de vin en canette dans le Gers

grand sud-ouest, « Les bouteilles ne vont pas disparaître de ma boutique, mais c’est un produit de complément. C’est notamment très pratique pour les pique-nique ou les randonnées. »

Cependant, il faut savoir que ses vins en canette ont de nombreux détracteurs. Pour les puristes, le vin doit être toujours disponible en bouteilles et non en canettes. Mais selon Jean-Michel Amigues, cela ne doit en aucun cas poser un problème parce qu’il y a toujours un type de clients pour ce genre de produits.

Pour le moment, dans le sud de la France, les clients ne se bousculent pas trop pour ces vins en canettes. Pourtant, la canette de 18,7 cl ne coûte que 2,50 euros.

Espérons qu’avec le temps, les mentalités vont changer et que cette marque va connaître un véritable succès.

La 38è foire au vin de Sigoulès se tient du 20 au 21 juillet

Sigoulès sera très animée du 20 au 21 juillet. En effet, il s’y déroulera la 38ème Foire au vin de Sigoulès.

Chaque période d’été, il y a une ambiance particulière dans le village de Sigoulès. En effet, chaque année, une Foire aux vins est organisée dans ce bourg. Pour cette année 2013, l’évènement va se dérouler du samedi 20 au dimanche 21 juillet. Cette manifestation sera marquée par la présence de 80 exposants, parmi lesquels 30 viticulteurs. Les viticulteurs viendront particulièrement de Saussignac, de Monbazillac et de Bergerac. Il s’agira lors de cet évènement de faire la promotion da la viticulture et du terroir.

Les organisateurs de cet évènement s’attendent à la présence de 8000 à 10000 visiteurs. Ce rendez-vous incontournable de Sigoulès sera marqué par des spectacles, des animations musicales, des cabarets, etc…

Voici le programme de cette manifestation

Samedi 20 juillet :

11 heures : Inauguration de la foire présidée par Marie Rougier

De 11 heures à 19 heures : orchestres de rues, les Diam’s et Scènes de ménage

21 heures : Grain de Folie, music-hall sur le podium du foirail ou l’orchestre,  Smoking Tropical, place de l’Église

Dimanche 21 juillet :

10 heures : Messe animée aux couleurs des confréries

11 heures : Défilé des confréries accompagné par les Chamalots

De 11 heures à 19 heures : Orchestre de rue les Chamalots et la banda La Bodéga

17 heures : Tarte vigneronne géante

19 heures 30 : Pierre Sicaud chante Aznavour

21 heures : Moonlight-cabaret sur le podium du Foirail

21 heures : L’orchestre Stéphane Rebeyrol, place de l’Église. Attractions foraines devant la mairie

 

 

Anduze accueille la fête du vin et des produits cévenols

La fête du vin et des produits cévenols se tiendra à nouveau cette année à Anduze. Il faut dire que c’est la 4ème année consécutive que cet évènement se déroule dans cette cité.

Anduze, c’est surtout une belle cité qui est réputée pour ses belles poteries. Elle va accueillir le samedi 20 et le dimanche 21 juillet, la fête du vin et des produits cévenols. Cet évènement très important va rassembler 25 producteurs locaux, membres de l’IGP Vins des Vincennes au Parc des Cordeliers. Ce n’est la première fois que la cité anduzienne accueille cet évènement. Au contraire, c’est la 4ème fois.

Il faut dire qu’à ses débuts, cette manifestation n’était consacrée qu’au vin. Mais, depuis l’édition 2013, elle s’est transformée en une fête de terroir.

Pour participer à cette manifestation, les visiteurs devront débourser la modique somme de 3 euros. Ce pass leur permettra de pouvoir déguster trois cuvées. En outre, les visiteurs pourront également repartir avec des bouteilles. Il y a un stand de vente collectif qui est mis à leur disposition. Par ailleurs, les producteurs d’oignon doux, de châtaigne, de charcuterie, de pélardon…mettront à la disposition du public, des produits à la vente et à la dégustation.

Les enfants seront aussi les bienvenus à cet évènement. En effet, ils auront la possibilité de s’adonner à des parties de jeux. Ils pourront aussi déguster les différents mets sur place.

Espérons que cette fête du vin et des produits cévenols sera une véritable réussite.

Et la Cité des civilisations du vin se trouve à… Bordeaux

Bordeaux se présente comme la capitale du vin en France. Le salon du Vinexpo a été le moment choisi pour la pose de la première pierre de la Cité des Civilisations à bordeaux.

Capitale du vin, Bordeaux ne disposait pas de lieu emblématique pour la célébration de cette boisson. C’est désormais, chose faite. En effet, la Cité des Civilisations du Vin va se trouver à Bordeaux. Le salon du Vinexpo a été le moment idéal pour annoncer cette nouvelle. D’ailleurs, la première pierre  de ce futur édifice a été posée à Bordeaux.

pose de la première de la Cité des Civilisations à Bordeaux
Cité des civilisations du vin

Les travaux pour la construction de la future Cité des Civilisations du vin à Bordeaux vont se tenir sur 3 ans. C’est donc logiquement en 2016 que l’édifice sera livré. Ce centre culturel dédié au vin a une superficie de 14 000 m². Il possède des courbes arrondies et nervurées. L’architecture s’inspire des ceps de vigne et du mouvement du vin qui tourne dans un verre lors de la dégustation.

Ce projet a un coût de 63 millions d’euros. Ce centre culturel compte 23 salles. On y trouvera aussi des portraits de vins et les visiteurs pourront découvrir toute la Cité pendant deux heures.  400000 visiteurs sont attendus par an. Pour Alain Juppé, ce projet est l’un des plus importants de Bordeaux car « Le vin est un business, et le salon Vinexpo s’y consacre pleinement. Mais c’est aussi une histoire, des paysages, des gens, des métiers, un art de vivre et une culture. C’est ce que nous voudrions faire sentir à tous les visiteurs ».

La nouvelle Reine des vins d’Alsace 2013 est : Aurélie Schneider

On connait désormais, la Reine des vins d’Alsace 2013. Il s’agit d’Aurélie Schneider, originaire d’Eguisheim.

Chaque année, plusieurs candidates postulent pour devenir Reine des Vins d’Alsace. Et pour cette année 2013, la gagnante est Aurélie Schneider. Agée de 21 ans, cette belle jeune fille est originaire du village le plus aimé de France par les français, Eguisheim. Elle a été élue à l’unanimité par un jury d’une vingtaine de personnes.

Cette belle Eguishienne remplace ainsi Amélie Baril, Reine des vins 2012. Après son sacre, elle a tenu à exprimer sa joie. « Je suis ravie, c’est un beau prolongement de mon parcours professionnel » a-t-elle dit. Aurélie Schneider n’a pas de préférence pour un type de vin. Elle a indiqué qu’elle aime tous les vins. Pour elle, « Être Reine des vins, c’est le rêve de petite fille de beaucoup d’enfants issus de familles de viticulteurs. »

Il faut savoir que la nouvelle Reine des vins d’Alsace 2013 est fille de viticulteurs et petite-fille d’un tonnelier. Au niveau étude, elle est actuellement titulaire d’une licence vin et commerce. Elle compte l’année prochaine, faire un master de responsable commercial et marketing. Actuellement, elle est une employée au domaine viticole de Colmar.

Charlène Spettel et Elise Wespiser sont les deux dauphines de la Reine des vins d’Alsace 2013. Elles sont respectivement âgées de 18 et 22 ans. L’intronisation d’Aurélie Schneider et de ses deux dauphines aura lieu pendant l’inauguration de la 66e Foire aux vins de Colmar. Leur mandat va se terminer dans un mois.

Les 10 plus grosses fortunes françaises du vin

Connaissez-vous les plus grosses fortunes françaises du vin ? Et bien, le magazine Challenges vient de publier la liste des 50 plus grosses fortunes françaises du vin. Ci-dessous, découvrez ce classement.

Le vin est l’une des principales richesses de la France. Le vin français est connu partout dans le monde pour sa qualité. La tenue du salon de Vinexpo de Bordeaux a été la période propice pour le magazine Challenges de publier la liste des plus grosses fortunes françaises du vin. Il faut dire que ce magazine en est à sa deuxième édition en ce qui concerne ce classement.

Liste des 10 plus grosses fortunes françaises du vin

1-Bernard Arnault/Moet Hennessy CS

Sa fortune s’élève à 1 500 millions d’euros. Bernard Arnault, l’homme le plus riche de la France et propriétaire de LVMH possède plusieurs marques telles que Cheval Blanc, Veuve Clicquot, Krug, Dom Pérignon et Yquem. Il est propriétaire de 1.717 hectares de champagne.

2-Pierre Castel/frères Castel

Sa fortune est estimée à 875 millions d’euros. Il dispose de 13 châteaux bordelais et de la chaîne Nicolas. Il est aussi copropriétaire de Beychevelle ainsi que des vins de marque tels que Baron de Lestac, Roche Mazet…

3-Frédéric Rouzaud et sa famille/champagne Louis Roederer

Il est propriétaire de 240 hectares en champagne. Sa fortune est estimée à 800 millions d’euros.

Les plus grosses fortunes du vin
Classement des grosses fortunes françaises du vin

4-Philippine de Rothschild et sa famille/Baron Philippe de Rothschild

Elle possède plusieurs propriétés telles que Armailhac, Mouton Cadet, Clerc Milon, Mouton Rothschild…Sa fortune est estimée à 750 millions d’euros. Elle dispose aussi de propriétés au Chili et en Californie.

5-François Pinault et sa famille/Château Latour

Sa fortune est estimée à 700 millions d’euros. Il est propriétaire du château Grillet, du domaine d’Eugénie.

6-Corinne Mentzelopoulos/Château Morgaux

Elle a une fortune de 600 millions d’euros. Elle possède le premier grand cru classé de Morgaux. Elle compte lancer un troisième vin.

 

7-Christian et Jean-François Moueix et leur famille/Etablissements Jean-Pierre Moueix et duclos

Ils ont une fortune de 550 millions d’euros. Leur patrimoine viticole comprend Dominus, La Fleur-Pétrus, Hosanna, Trotanoy, Pétrus…

8-Bernard Magrez/Bernard Magrez Grands Vignobles

Sa fortune est de 525 millions d’euros. Il est propriétaire du Château Fombrauge, du Château Haut-Peyraguey et de Pape Clément.

9-Michel Reybier/Domaines Reybier

Il a une fortune de 450 millions d’euros.

10 (9 ex aequo)-Benjamin de Rothschild/Château Clarke

Sa fortune est de 450 millions d’euros. Il a des propriétés en Espagne, en Afrique du Sud et en Argentine. Il est aussi propriétaire du Château Clarke.

Comment choisir sa cave à vins ?

Vous êtes un grand amateur de vins, mais vous ne disposez pas de cave naturelle pour la conservation de vos bouteilles. Et bien, pourquoi ne pas acheter une cave à vins ? Ci-dessous, voici les conseils pour acheter une bonne cave à vins.

Les conséquences d’une mauvaise conservation du vin

Comme on le dit toujours, c’est avec le temps que le vin se bonifie. Mais, pour toujours avoir un vin de qualité, il faudrait que vos bouteilles soient bien conservées. En effet, il est très important de conserver vos bouteilles de vins à une très bonne température. Si le taux d’humidité dépasse 80%, les étiquettes peuvent se décoller et la moisissure peut apparaître. Mais, si la température est en dessous de 50%, il peut avoir un dessèchement du bouchon des bouteilles.

Les sources lumineuses représentent un véritable danger pour la qualité de vos vins. Elles peuvent entraîner des réactions chimiques qui vont faire perdre au vin son goût.

Les vibrations sont aussi très néfastes pour le vin. Elles peuvent provoquer des dépôts en suspension et un vieillissement précoce du vin. Vos bouteilles doivent se trouver dans l’obscurité.

Que ce soit pendant l’hiver ou l’été, la température de vieillissement des vins doit être stable. Celle-ci doit être située entre 12 et 14° sinon, le vin pourrait perdre sa fraîcheur des millésimes.

Les différents types de caves à vins

Il existe plusieurs types d’armoires à vins :

La cave à vin de conservation

La cave à vin de conservation est conseillée aux bouteilles qui ont presque atteint leur apogée et qui doivent toujours rester dans une cave, juste pour quelques jours. Cette table a une température comprise entre 10 et 14°C. Il permet de conserver vos bouteilles dans une obscurité totale et dispose d’un air sain et repos. Son taux d’humidité est stable et varie entre  50 et 80°C. Il existe plusieurs sortes de caves à vin de conservation telles que la cave à vin multi-température ou la cave à vin mono-température. En général, le prix de ce type de cave à vin commence à partir de 400 euros pour moins de 20 bouteilles. Mais cela varie en fonction de plusieurs facteurs tels que les caractéristiques techniques de la cave, la marque, le design, etc…

La cave à vin polyvalente

Sa particularité est qu’il est possible d’y conserver des vins de différentes qualités. Elle réunit les caractéristiques de trois sortes de cave à vin telles que la cave à vin de service, la cave de conservation et la cave à vin de vieillissement. Ce type de cave à vin peut servir à la conservation sur une courte durée des bouteilles, au vieillissement du vin pendant une longue période et la conservation du vin dans une température stable pour garder le goût du vin. Il existe deux types de cave à vin polyvalente tels que la cave

Cave à vin
Le choix de sa cave à vin

multi-compartiments et la cave mono-compartiment. Le prix d’une cave à vin polyvalente commence à partir de 1 500 euros pour moins de 50 bouteilles. Mais cela varie en fonction du modèle, de l’espace disponible et de la marque.

La cave à vin de vieillissement

C’est une cave à vin artificielle.  Elle convient aux personnes qui ne peuvent pas aménager un cellier dans leur maison ou qui n’ont pas une cave enterrée. Elle est conçue spécialement pour les vins de garde. Il s’agit des vins dont l’apogée nécessite un vieillissement de plusieurs années. Par exemple, entre 1 et 50 ans. Il est aussi conseillé pour les vins qui sont en cours de maturation.

Elle a une température stable, comprise entre 10 et 14°C. Son taux d’humidité se situe entre 50 et 80°C.

Le prix d’une cave à vin de vieillissement commence à partir de 500 euros pour moins de 20 bouteilles. Mais cela varie en fonction de la marque, du modèle, du nombre de bouteilles, etc…

La cave à vin de service

Elle permet la conservation du vin à une température stable. Elle dispose d’une très grande capacité d’accueil de bouteilles. Il en existe plusieurs types tels que la cave multi-températures et la cave mono-température. Grâce à leurs clayettes en acier ou en bois, vous pourrez facilement ranger vos bouteilles. On peut les placer dans le cellier, la salle à manger, la cuisine, etc car étant en pose libre et encastrables.

Son prix commence à partir de 150 euros pour moins de 20 bouteilles. C’est la plus moins chère des caves à vin.

Le combiné

Le combiné est en même temps une cave à vin et un réfrigérateur.  Son prix est très élevé. Il faut débourser en moyenne 4000 euros pour un modèle de 1m 80 sur 1m 20.

Conseils pour choisir votre cave à vin

Pour le choix de votre cave à vin, vous pouvez tenir compte de plusieurs facteurs :

Il est préférable d’opter pour une cave avec enceinte métallique intérieure.

La réglation de la cave doit être électronique pour une meilleure conservation du vin.

Il faut également tenir compte de l’espace de stockage, de vos habitudes de consommation du vin, de vos goûts, des dimensions et de la consommation électrique.

Gérard Vinet, nouveau dirigeant des producteurs de vins de Loire

L’interprofession des vins de Loire a un nouveau président. Il s’agit de Gérard Vinet, producteur de muscadet à La Haye-Fouassière. Il succède ainsi à l’ancien président Jean Martin Dutour.

Suite à l’assemblée générale de l’interprofession des vins de Loire qui s’est tenue le 25 juin à Angers, Gérard Vinet a é été élu comme président des producteurs de vins de Loire. Cet homme de 53 ans est viticulteur dans la zone de Muscadet à La Haye-Fouassière. Ancien président des du conseil interprofessionnel des vins de Nantes, Gérard Vinet dispose de 55 hectares de vignes à Château-Thébaud et à La Haye-Fouassière. Il est aussi membre du l’INAO (Institut National des Appellations et des Origines).

Tout juste après son élection, Gérard Vinet a décidé de se mettre entièrement à la disposition des producteurs de vins de Loire. Il a affirmé vouloir placer son mandat sous le signe de « la concertation et l’écoute ». Lors de son discours, il a ajouté qu’ « Interloire doit réussir la Loire des vins et celle des hommes ».

Le nouveau président des producteurs de vins de Loire compte mettre en place aussitôt une nouvelle stratégie de communication. Déjà, il annonce que chaque syndicat d’appellation devra dévoiler ses objectifs marketing publicitaires et définir son identité. Une communication spécifique se fera autour de chaque appellation.  Tout devrait être prêt d’ici Septembre.

Espérons que Gérard Vinet pourra effectuer sa mission avec succès et contribuer à la promotion des vins de Val de Loire.