En France, quelle cave à vin choisir pour 2018 ?

Afin de bien conserver le vin, une cave à vin est indispensable. Mais pas facile de poser son choix, surtout face aux différents modèles haut de gamme que l’on a devant soi quand on va sur Internet pour sillonner les magasins en ligne. Selon les connaisseurs, plusieurs paramètres sont à prendre. Ce sont l’aspect écologie, l’ergonomie du gros électroménager, sa robustesse à longue échéance, sa capacité en litres, sa sonorité sans oublier le design, qui a le pouvoir de sublimer ou non votre cuisine. Vous n’avez pas le temps de tout vérifier ? Nous avons établi, spécialement, pour vous, une liste des meilleurs caves à vin du moment.

Klarstein Vinovista

Si le principe d’une cave à vin reste le même, on recommande davantage ce petit modèle pour son esthétisme et sa contenance qui se chiffre à 12 bouteilles ou plus précisément 33 litres. La température optimale peut être réglée entre 10 et 18°C. Cela dit, catégorisé dans la classe énergétique A, il est écologique et moins énergivore que certains modèles. Un ventilateur s’ajoute, toujours, pour conserver arôme et saveur de vos vins. Ainsi, la température s’affiche directement sur un écran d’affichage digital à éclairage LED et à touches intuitives. Très pratique, son niveau sonore se chiffre à 25dB, ce qui en fait une cave à bon vin plus ou moins silencieuse.

KlasteinBarolo

La fraîcheur avant tout. C’est ce que nous inspire cette cave à vin frigo réglable de 7 à 18°C. Beaucoup plus spacieuse que le modèle précédent (à 48 l), cela vous donne assez d’espace pour intégrer 16 bouteilles de vin rouge standard. Côté design, elle se démarque par son allure élégante. Impossible de la rater dans les foires aux vins de France. Une double porte en verre éclairé de l’intérieur par des lumières LED, des inserts métalliques… bref, elle contribue à la déco intérieure de la pièce où elle se trouve. C’est le modèle idéal pour ceux qui privilégient l’esthétique de leur demeure. Et si vous avez déjà fait l’expérience d’une cave à vin bruyante, n’ayez aucune crainte. Ce modèle est discret, comme il se doit de l’être.

Vinosphère VN18C

Faisant partie d’une famille nombreuse ou d’un groupe social en particulier, vous aimez festoyer chez vous, vins rosés à la main ? Offrez-vous cette Vinosphère VN18C. Sa contenance de 50 litres laisse penser qu’il s’agit d’une cave à vin design rafraîchisseur professionnel. Vous pourrez conserver votre propre collection de vins, mais également ceux que vous destinez à votre prochaine réception. A vue d’œil, l’acier inoxydable qui recouvre la porte nous aspire robustesse et élégance. Ce matériel peut s’adapter au style décoratif de la maison, quel qu’il soit, la plage de température idéale oscillant entre 11 et 18°C (ce n’est pas une machine à glaçons). Cela dit, c’est une cave à vin basique, facile à utiliser et à entretenir.

KlarsteinReserva 12 Uno

Vous prônez l’écologie dans votre quotidien ? Cela tombe bien. Vous avez là une cave à vin de classe d’efficacité énergétique A+ qui respecte l’environnement en tous points. Sa capacité maximale est chiffrée à 33 l, ce qui admet l’insertion de 12 bouteilles de grands vins en moyenne. Sur le plan esthétique, on retrouve 3 étagères en bois effet minibar que l’on peut monter puis démonter à sa guise, une porte en verre ainsi que d’une poignée et d’un cadre en inox, garantissant un aspect naturel chic. Ces 3 étagères amovibles sont assez pratiques et vous accompagnent dans vos besoins de fraîcheur au quotidien.

Tout savoir sur le vin : les conseils pour les débutants

vin16

Pourquoi le vin est-il rouge ou rosé ? Comment le conserver ? Il n’est pas toujours nécessaire de suivre des cours d’œnologie pour connaitre les bases du vin et mieux comprendre les techniques de vinification, les cépages et autres termes techniques bien souvent utilisés dans le monde du vin. Amateurs de grands crus aux fines papilles, voici tout ce qu’il a à savoir sur le vin ! Continuer la lecture de « Tout savoir sur le vin : les conseils pour les débutants »

L’utilisation du vin en cuisine

L’histoire d’amour entre le vin et la cuisine remonte à la période antique. Elle perdure jusqu’à aujourd’hui et va même jusqu’à s’immiscer dans les restaurants traditionnels et gastronomiques, des plus rustiques aux plus étoilés. En effet, dans l’univers de la restauration, le vin ne sert pas uniquement d’apéritif ou de boisson. Entre des mains habiles, il devient tout naturellement un ingrédient précieux pour ajouter une once de saveur aux plats. Le tout est de savoir l’utiliser à bon escient. Continuer la lecture de « L’utilisation du vin en cuisine »

Comment faire du vin rosé ?

La vinification est la suite logique de la vendange qui a généralement lieu en automne. Ce procédé reste de loin la plus importante parce que les arômes, les couleurs et les saveurs de tous les vins en dépendent. En ce qui concerne le vin rosé, son élaboration respecte deux méthodes à la fois distinctes et délicates : la saignée et le pressurage direct. Dans certains cas, cette couleur s’obtient également par un mélange finement pensé de vin rouge et de vin blanc. Puisque tout le monde n’est pas forcément amateur de grand vin, ce petit dossier va vous permettre d’en comprendre la complexité ainsi que les subtilités. Continuer la lecture de « Comment faire du vin rosé ? »

La Gorge Fraîche : une bière artisanale dans le vignoble d’Occitanie

Brassée en Occitanie, la marque de bière artisanale La Gorge Fraîche propose ses produits sur un large réseau de restaurateurs dans l’Hérault. Un joli produit portant l’estampille Sud de France, aux côtés des vins du Languedoc.

Les anciennes traditions brassicoles de l’Occitanie

Le vin s’épanche poétiquement à travers la région Occitanie, déclinant ses grâces autour d’une vaste diversité de cépages, d’appellations, de minéralité et d’arômes.
Dans ces terres de vins, nous avons le plaisir de voir émerger de nombreuses brasseries artisanales et se démocratiser la bière.
La mouvance rejoint la tradition brassicole française, largement oubliée ces dernières décennies, mais dont témoigne encore les restaurant de type « brasserie ». Dans ces établissements, on brassait en effet jadis sa propre bière pour la servir sur ses tables.

Une bière artisanale sur le Canal du Midi, près de Béziers

C’est en longeant le Canal du Midi que nous avons fait une agréable rencontre, près de Béziers dans un charmant village du nom de Poilhes. Situé sur les berges, nous sommes tombés sur un petit caveau de vente de la bière artisanale La Gorge Fraîche
Située dans une maison traditionnelle vigneronne, la petite entreprise nous a accueillis avec le sourire et le petit accent.
Dégustation probante à la première gorgée. La blonde est légère et particulièrement douce en bouche.
Non filtrée, la bière blanche tire d’agréables arômes d’écorce d’orange et de coriandre, pour un ensemble aux nuances fruitées et très rafraîchissantes. Les jeunes patrons proposent également une bière ambrée, une bière d’hiver, et une gamme issue de l’agriculture biologique.

Une bière artisanale labellisée « Sud de France »

La marque de bière a développé un marketing cocasse, grossissant (à peine) les traits des clichés du sud !
La bière a été pensée contre la « gorge-sèche » que cause la tramontane. L’étiquette associe un grand nombre de petits détails évoquant le Midi : une péniche pour le Canal du Midi, un taureau pour les racines hispaniques, la mer, un grand soleil, des vignes, les Montagnes du Haut-Languedoc …
Les déclinaisons des bières sont particulièrement inventives ! Ainsi l’étiquette de la bière d’hiver est revisitée dans une ambiance hivernale, avec de la neige sur les sommets et la typographie, un bonhomme de neige en fond, et un vieux druide déluré en parodie locale du père Noël à la place du taureau.
L’ensemble des bières artisanales proposées par la marque sont estampillées du label Sud de France. Sous un cahier des charges rigoureux, il rassemble des produits viticoles et agroalimentaires de grande qualité, garantit leur origine de production en Occitanie.
Dans la gamme bio les vignes sont remplacées par champs, le taureau par un « paysan baba-cool », avec un petit moulin en arrière-plan qui fait tout son effet.

Après l’association mets-vins découvrez les accords mets-bières avec La Gorge Fraîche

La Gorge Fraîche couvre un large réseau de restaurateurs et de cavistes dans la région, communique régulièrement des publications sur eux.
Un très joli carnet de bonnes tables pour passer du bon temps dans l’Hérault en suivant les circuits gastronomiques qu’ils proposent sur le site web et les réseaux sociaux.
La bière peut en effet accompagner la cuisine méridionale dans de vertueuses associations mets-bière.
Le spectre gustatif de la bière est d’une grande richesse, développant des bases amères, sucrées, acidulées, sucrées. La palette infinie des notes trouvées dans la bière ouvre la délicieuse exploration des accords mets-bières.
A la manière d’un petit picpoul, on sera par exemple surpris de l’accompagnement harmonieux des notes agrumes de La Gorge Fraîche blanche avec un plateau de coquillages de l’étang de Thau.
Par sa rondeur en bouche, la blonde se mariera à merveille avec une salade de poulpe et de crudités ou des desserts fruités.
Avec de beaux reflets cuivrés et ses notes légèrement caramélisées, la bière ambrée offrira des noces intéressantes avec une viande en sauce, ou un beau plateau de charcuteries rustiques du Larzac.

Développement progressif d’une brasserie artisanale en Hérault

La bière est actuellement brassée sur les hauteurs de l’Occitanie, à Fontanes près de Cahors, chez un brasseur nommé Christophe Ratz. Il accompagne le projet de développement de la jeune société qui vise bientôt sa propre brasserie artisanale avec l’acquisition de son outil de production. Elle devrait bientôt brasser ses bières sur place en Hérault, au bord du canal du midi !
Nous espérons donc longue vie à cette petite entreprise pleine de saveur et de dynamisme ! La tramontane n’a pas prévu d’arrêter de souffler, La Gorge Fraîche a donc un bel avenir devant elle !

À la découverte des meilleures régions viticoles australiennes

L’Australie s’est créé une notoriété internationale en termes de vin. Grâce à ses vins médaillés, le pays des kangourous est la destination idéale pour une expérience œnologique remarquable. Tout au long de votre séjour, vous aurez la possibilité de déguster de bons vins. De plus, l’Australie compte une soixantaine de régions viticoles. Chaque région dispose de ses propres cépages. Voici donc les meilleures régions à visiter au cours d’un séjour œnologique en Australie. Continuer la lecture de « À la découverte des meilleures régions viticoles australiennes »

Découvrir les plus beaux vignobles de la Californie

Force est de reconnaître que le nouveau continent reste une destination très appréciée par les visiteurs. Il faut savoir qu’en y voyageant en famille, entre amis ou même en amoureux, chacun y trouvera son compte. Et pour cette fois, pourquoi ne pas visiter les plus beaux vignobles des États-Unis, en particulier ceux qui se trouvent en Californie ? Continuer la lecture de « Découvrir les plus beaux vignobles de la Californie »

Comment choisir un vin rouge ?

Que ce soit en termes de prix, de goût, de cépage ou encore de région, chaque bouteille de vin est unique. Comment choisir le bon vin rouge ? Voici quelques conseils qui devraient aider à trouver la bonne bouteille, que ce soit auprès des cavistes ou des supermarchés.

Un vin de table ou un vin de garde ?

Comme pour le choix d’un équipement de moto, il y a différents critères à prendre lors du choix d’une bouteille de rouge. Déjà, il faut savoir si l’on recherche une bouteille qui sera consommée rapidement ou qui servira de vin de garde. Un vin de table sera facile à trouver, mais le choix d’un vin de garde sera un peu plus complexe. En effet, très peu de bouteilles de vin de garde n’arrivent pas à tenir sur le long terme, ce qui fait qu’il faudra bien être minutieux dans le choix du vin et s’intéresser surtout aux questions de millésimes et de domaines.

Il faut également s’intéresser aux accords du vin et s’informer sur les types de plats qui pourraient être dégustés avec la bouteille. Certains vins montent en puissance au cours du repas, ce qui fait qu’il faut éviter de prendre du rouge en début de diner ou en apéritif. Il faudra également éviter d’associer un vin rouge à un vin blanc sur une même table au risque de dénaturer son goût. On sait que les vins rouges s’accordent plus avec les viandes rouges et de manière générale avec les plats forts en goût.

Le cépage et les appellations

choix vin rouge

L’autre moyen de choisir son vin rouge, c’est de s’intéresser à son cépage. On recense des centaines de cépages en France. Parmi eux, l’on citera Pinot noir que l’on retrouve principalement dans les grands vins de Bourgogne, le Cabernet Sauvignon qui vient du Médoc, le Cabernet Franc que l’on retrouve à Bordeaux, le Merlot que l’on retrouve dans les vins de Pomerol ou encore le Gamay que l’on retrouve dans le Beaujolais et le Rhône.

Lors de l’achat de la bouteille de rouge, il est aussi impératif de bien lire l’étiquette et les informations qui y sont imprimées. L’idéal est d’opter pour une bouteille avec une étiquette qui mentionne le nom de l’exploitant et le domaine. En ce qui concerne les appellations, les vins d’appellation origine contrôlée (AOC) restent des valeurs sûres, car leur production respecte un cahier des charges des plus stricts. Pour ce qui est des millésimes, il n’est pas toujours aisé de connaitre les bonnes années de production, mais dans l’idéal, il est intéressant de s’informer avant de se lancer à l’achat.

Où acheter son vin rouge ?

Enfin, pour trouver la bonne bouteille de vin, on évitera les supermarchés au profit des foires à vin qui permettent de faire de bonnes affaires et des cavistes qui recensent bien souvent des bouteilles d’exceptions. Il est également possible de s’adresser directement chez les producteurs, cela permettra de s’assurer de la qualité des vins mis en bouteille. Certains proposent même des échantillons gratuits et des séances de dégustation alors, pourquoi ne pas ne profiter ?